PAIEMENT EN PLUSIEURS FOIS JUSQU'A 6000€ SANS FRAIS LIVRAISON OFFERTE DES 150€ D'ACHAT DEVIS GRATUIT

Hystérosalpingographie

L’imagerie médicale est un ensemble de techniques qui permet de mettre en image certaines parties de l’organisme. Plusieurs types d’imageries médicales existent et sont plus ou moins adaptées en fonction des zones à étudier.   Qu’est-ce que l’hystérosalpingographie ?  L'hys...En savoir plus

2 Article(s)

par page

2 Article(s)

par page


L’imagerie médicale est un ensemble de techniques qui permet de mettre en image certaines parties de l’organisme. Plusieurs types d’imageries médicales existent et sont plus ou moins adaptées en fonction des zones à étudier.  

Qu’est-ce que l’hystérosalpingographie ? 

L'hystérosalpingographie est une technique d’imagerie médicale qui consiste en l’observation du col de l’utérus (=hystéro) et des trompes de Fallope (=salpingo), et est utilisée pour déceler toutes malformations de l’appareil génital féminin et/ou la présence d’une tumeur ou de fibromes grâce au produit d'observation radio-opaque injecté dans la cavité utérine. 

La substance est injectée dans l'utérus à l'aide d'une sonde et se dépose sur les parois permettant ainsi la visualisation de cette zone au moment de la radiographie, le praticien peut aussi utiliser un cathéter au cours de l’examen pour déboucher une trompe.  

GYNEAS la référence du matériel gynécologique met à disposition des professionnels de santé, les outils permettant d’effectuer cet examen dans les meilleures conditions sanitaires :  

Comment se déroule l'intervention ? 

Le médecin introduit un spéculum dans l'appareil génital de la patiente qui est alors installée en position gynécologique, c'est à dire allongée sur le dos, les genoux pliés et écartés, sous un appareil de radiographie. Une canule est alors placé dans le col de l'utérus et dans les trompes Fallope de la patiente qui devra ensuite rester immobile et cesser de respirer pendant quelques secondes; ainsi son pris des clichés radiographiques pour observer la progression du produit et visualiser les organes. 

Certains risques sont à prendre en compte lors de l'hystérosalpingographie :

  • Il existe un risque d'ordre infectieux à ne pas négliger, au niveau de l'utérus ou des trompes, on parle alors d'endométrite (infection utérine), de salpingite (infection des trompes) ou alors de pyosalpinx (complication directe de la salpingite). C'est pour cela que nous garantissons à nos clients du matériel stérile et à uage unique pour éviter toute contamination lors de l'intervention. 
  • Il existe aussi un risque d'ordre allergique, le choc anaphylactique est possible en cas d'une allergie à l'iode présente dans le produit de contraste. 

Pour quelles raisons fait-on une hystérosalpingographie ?

Généralement, on prescrit une hystérosalpingographie dans le but de faire un bilan de fertilité; cela permet d'évaluer la perméabilité tubaire essentiel à la rencontre des spermatozoïdes et de l'ovocyte. L'examen peut aussi expliquer les fausses couches répétitives et les fausses couches tardives, car l'obstruction des trompes Fallope est l'une des causes certaine de l'infertilité. 

Recomandations après hystérosalpingographie : 

Il est recommandé à la patiente de porter une protection hygiénique le jour qui suit l'hystérosalpingographie, car des résidus du produit de contraste peuvent s'écouler.