PAIEMENT EN PLUSIEURS FOIS JUSQU'A 6000€ SANS FRAIS LIVRAISON OFFERTE DES 150€ D'ACHAT DEVIS GRATUIT

Comprendre les prolapsus

Définition « Toute saillie permanente ou à l’effort, dans la lumière vaginale, à l’orifice vulvaire ou hors de celui-ci, de tout ou partie des parois vaginales plus ou moins doublées de la vessie, du rectum et des culs-de-sac péritonéaux adjacents, ainsi que du fond vaginal solidaire du...En savoir plus

Aucun produit ne correspond à la sélection



Définition

« Toute saillie permanente ou à l’effort, dans la lumière vaginale, à l’orifice vulvaire ou hors de celui-ci, de tout ou partie des parois vaginales plus ou moins doublées de la vessie, du rectum et des culs-de-sac péritonéaux adjacents, ainsi que du fond vaginal solidaire du col utérin » (1)

Le prolapsus génital, communément appelé « descente d'organes », se dépeint chez la femme par le glissement vers le bas d’un ou plusieurs organes pelviens. Dû à l’affaissement, ces organes appuient et déforment la paroi vaginale jusqu’à, dans certains cas, s’extérioriser. (2)

Trois organes peuvent être touchés par un prolapsus : la vessie (cystocèle), l’utérus (hystérocèle) et le rectum (rectocèle antérieure (le rectum sort par le vagin)).

 

Comment et quand est-ce que cela arrive t-il ?

Le prolapsus affecte environ 30% des femmes. L’indice augmente en fonction de l’âge. Très peu de femmes en dessous de 30 ans sont touchées (+- 6%), mais il est très fréquent chez les femmes de 50 ans (+- 55%). Le risque augmente considérablement avec les accouchements par voie basse et le poids du bébé. 44% des femmes ayant un prolapsus ont accouché au moins une fois. (1)

Il existe également d’autres facteurs aggravants : le port de poids répété, des efforts de poussée intenses et répétés pour exonérer (aller à la selle), un amaigrissement énorme (perte de poids de 40 à 50 kg), une grande maigreur (anorexie), la pratique intensive de sports d’impact (tennis, jogging, équitation, etc.), …

 

Quels sont les différents types de prolapsus ?

Il existe trois catégories de prolapsus qui se déclinent en plusieurs grades en fonction de sa localisation : intravaginal (dans le vagin) ou extériorisé (ressort par la vulve). On parle de degré ou de stade de prolapsus.

Classification de Baden et Walker : (1)

  • Stade I : descente dans le vagin
  • Stade II : descente au niveau de l’hymen,
  • Stade III : descente qui dépasse l’hymen
  • Stade IV : extériorisation maximale ou éversion